AssurMiFID

AssurMiFID code de conduite

Notre bureau est tenu de respecter les « règles de conduite AssurMiFID » et vous fournit les informations suivantes à cet égard :

1. Produits et services offerts

1.1. Informations sur la notion d'intermédiation en assurance

« Notre bureau offre des services d’intermédiation en assurance, c’est-à-dire les activités qui consistent à

discuter de contrats d’assurance, à offrir, proposer et réaliser

un travail préparatoire à la conclusion de contrats d’assurance ou à conclure des

contrats d’assurance, ou encore à aider à leur gestion et à leur mise en œuvre. »

1.2. Numéros des branches et titres

  • 1. Accidents;
  • 2. Maladie.
  • 3. Carrosserie de véhicule, à l’exception du matériel roulant ferroviaire.
  • 4. Matériel roulant ferroviaire.
  • 5. Cellule de l’avion.
  • 6. Bateaux de mer et bateaux de navigation intérieure.
  • 7. Les biens transportés, y compris les marchandises, les bagages et tous les autres biens.
  • 8. Événements liés au feu et à la nature.
  • 9. Autres dommages aux biens.
  • 10. BA véhicules à moteur.
  • 11. Avion BA.
  • 12. BA navires de mer et de voies navigables intérieures.
  • 13. Général BA.
  • 14. Appropriation.
  • 15. Caution.
  • 16. Pertes d’argent diverses.
  • 17. Aide juridique.
  • 18. Assistance.
  • 21. Polices d’assurance vie non liées à des fonds d’investissement, à l’exception des polices d’assurance dot et naissance.
  • 22. Assurance mariage et naissance, non liée à des fonds d’investissement.
  • 23. Assurances vie et naissance en rapport avec les fonds d’investissement.
  • 26. Opérations de capitalisation.
  • 27. Gestion des fonds de pension collectifs.

1.3. Conditions de la police

Pour cela, nous nous référons aux différents sites web des différents assureurs.

2. Informations sur la politique de conflits d'intérêts

« Les règles de conduite d’AssurMiFID exigent que notre cabinet élabore une politique écrite de gestion des conflits d’intérêts. Vous trouverez ci-dessous de plus amples informations sur la manière dont notre bureau met en œuvre ce programme.

DES INFORMATIONS SUR LA POLITIQUE DE NOTRE CABINET EN MATIÈRE DE CONFLITS D’INTÉRÊTS

2.1 Cadre législatif

Depuis le 30 avril 2014, les « règles de conduite AssurMiFID » sont en vigueur. Elles trouvent leur base légale dans la loi du 30 juillet 2013 renforçant la protection des acheteurs de produits et services financiers et les compétences de la FSMA, ainsi que diverses dispositions et l’arrêté royal du 21 février 2014 relatif aux règles d’application des articles 27 à 28bis de la loi du 2 août 2002 relative à la surveillance du secteur financier et aux services financiers au secteur des assurances et l’arrêté royal du 21 février 2014 relatif aux règles de conduite et à la gestion des conflits d’intérêts établi en application de la loi, pour ce qui concerne le secteur des assurances. Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Conformément à ces règles de conduite, notre cabinet est tenu d’établir une politique écrite de gestion des conflits d’intérêts lorsqu’il fournit des services de médiation en matière d’assurance.

La réglementation juridique des conflits d’intérêts est complémentaire de la constitution générale de la MiFID.

Notre cabinet honore cette constitution en servant loyalement, équitablement et professionnellement les intérêts du client dans la prestation de services de médiation en matière d’assurance.

2.2 Quels conflits d'intérêts ?

Compte tenu de notre politique en matière de conflits d’intérêts, notre cabinet a, dans un premier temps, identifié les conflits d’intérêts potentiels au sein de notre cabinet.

Des conflits d’intérêts peuvent survenir entre (1) notre entreprise et ses personnes associées et un client ou (2) entre plusieurs clients. La politique en matière de conflits d’intérêts tient compte des caractéristiques spécifiques de notre cabinet et de sa structure de groupe, le cas échéant.

Lors de l’évaluation des conflits d’intérêts potentiels, notre cabinet a identifié des situations où il existe un risque important de nuire aux intérêts du client. Il s’agit de :

Situations dans lesquelles des profits sont réalisés ou des pertes subies aux dépens du client.

Situations dans lesquelles notre entreprise a un intérêt différent dans le résultat du service ou de la transaction.

Les situations où il existe une incitation financière à faire passer les autres clients en premier.

Situations dans lesquelles on mène les mêmes affaires que le client.

Situations dans lesquelles notre cabinet reçoit une rémunération d’une personne autre que le client pour les services d’intermédiation en assurance fournis.

2.3 Quelles sont les mesures prises par notre bureau ?

Notre cabinet prend de nombreuses mesures pour s’assurer que les intérêts du client passent en premier.

Il s’agit notamment de :

  • Une note d’instruction interne.
  • Une politique de rémunération appropriée.
  • Une politique visant à garantir que les personnes associées n’agissent qu’en tant qu’intermédiaires pour les contrats d’assurance
  • dont ils connaissent les caractéristiques essentielles et sont capables de les expliquer aux clients.
  • Une politique qui réserve à notre cabinet le droit, en l’absence de solution concrète à un conflit d’intérêts spécifique,
  • de refuser de fournir le service demandé dans le seul but de protéger
  • les intérêts du client.
  • Un arrangement pour recevoir des prestations.
  • Une politique visant à garantir que toutes les informations fournies par nos personnes liées sont exactes, claires et non
  • trompeuses.
  • Si nécessaire, la politique de notre cabinet en matière de conflits d’intérêts sera modifiée et/ou mise à jour.

2.4 Quelle est la procédure ?

assurmifid-code de conduite

2.5 Transparence spécifique

Si, dans une situation concrète, nos mesures ne peuvent pas apporter de garantie suffisante, notre bureau vous informera sur la nature générale et/ou les sources du conflit d’intérêts, de manière à ce que vous puissiez prendre une décision en parfaite connaissance de cause. Vous pourrez toujours nous contacter pour de plus amples informations.

3. Rémunération

« Pour nos services de médiation en matière d’assurance, nous recevons généralement des honoraires de la compagnie d’assurance, qui font partie de la prime que vous payez en tant que client.

En outre, il est possible de percevoir des honoraires liés au portefeuille d’assurance de notre bureau auprès de la compagnie d’assurance concernée ou à des tâches supplémentaires effectuées par notre bureau. Pour plus d’informations, contactez notre bureau ou consultez l’espace client de notre site web. Sinon, nous recevons de vous, en tant que client, des honoraires pour nos services de médiation en matière d’assurance. »

TÉLÉCHARGEMENTS