La taxation obligatoire à partir de 2022 : qu’est-ce que cela signifie pour ma demande de crédit?

Tous les médias de notre pays en ont fait une actualité la semaine dernière : à partir du 1er janvier 2022, les banques devront toujours faire réaliser une expertise indépendante d’un bien immobilier pour un dossier de prêt. Les banques se baseront alors sur la valeur estimée du bien pour déterminer le montant que vous pouvez emprunter, plutôt que sur le prix d’achat comme c’était le cas jusqu’à présent. Mais cette mesure aura-t-elle un impact sur votre demande de crédit ?

Il semble que tous les deux ans, il y ait un grand changement dans le secteur du crédit. Début 2020, la Banque nationale de Belgique a imposé des restrictions sur le montant maximal que vous pouviez emprunter pour un achat fixe, jusqu’à un maximum de 100 % du prix d’achat. Oui, cette mesure a entamé le moral des (jeunes) acheteurs qui ont dû économiser un peu plus longtemps, emprunter de l’argent à des amis ou à la famille ou reporter leur achat.

En tant que courtier en crédit indépendant, nous avons quand même pu aider de nombreuses personnes.

C’est maintenant l’Autorité bancaire européenne, ou ABE, qui promeut cette toute nouvelle directive comme une protection pour les banques. Avec la hausse des prix de l’immobilier, l’ABE veut éviter d’emprunter trop pour un bien dont la valeur réelle n’est pas égale au prix demandé. Cela peut avoir un effet positif sur les acheteurs, car le vendeur devra certainement en tenir compte, ce qui permettra de contrôler les prix de l’immobilier. Cela réduit également le risque de la banque. Comme il s’agit d’une méthode de travail relativement nouvelle pour les banques, une période de transition sera inévitable.

Dans notre méthode de travail, nous faisons déjà appel à des experts reconnus pour la taxation. Nous sommes donc habitués à cette façon de travailler depuis des années. Par conséquent, nous pouvons garantir que votre demande de crédit ne sera pas retardée pendant que nous la traitons.

Vous voulez en savoir plus?

Vous avez des questions sur la procédure d’une telle évaluation? N’hésitez pas à contacter nos experts.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin