Le bonus logement flamand aussi pour les résidences secondaires

La Flandre modifie le bonus logement pour les prêts contractés à partir de 2016. Depuis le 1er janvier, la prime au logement s’applique également aux personnes qui empruntent pour un logement familial et qui possèdent déjà un autre logement. Pour ce groupe, l’avantage fiscal sera plus faible.

Qu’est-ce qui change exactement ?

Depuis le 1er janvier 2015, emprunter de l’argent pour acheter, construire ou rénover une habitation propre donne droit à une réduction d’impôt. Jusqu’à présent, cet avantage était réservé aux personnes qui n’étaient pas encore propriétaires d’une habitation. Depuis le 1er janvier 2016, cette condition est supprimée. En d’autres termes, toute personne souhaitant emprunter pour une résidence secondaire bénéficiera également d’un bonus logement.

La portée du bonus logement est donc étendue à toute habitation propre, qu’il s’agisse d’une première, deuxième ou troisième résidence. La seule condition est que l’emprunteur doit aussi effectivement occuper le bien au moment du paiement des dépenses d’emprunts.

Ces deux avantages sont supprimés

En 2015, les personnes empruntant pour une résidence secondaire ne bénéficiaient pas d’un bonus logement, mais d’une double réduction d’impôt pour épargne à long terme. Ces deux avantages sont supprimés pour les prêts souscrits depuis 2016.

Ce qui ne change pas ?

Les plafonds : Le bonus logement s’élèvera toujours à 2 360 € maximum , avec 1 520 € comme montant de base. La majoration de 760 € (une majoration du montant de base pendant les 10 premières années s’il s’agit de l’habitation unique) est également maintenue, de même que la majoration supplémentaire de 80 € à partir de 3 enfants à charge.

La réduction d’impôt : La réduction d’impôt reste fixée à 40 %.

Vous voulez en savoir plus ?

Vous souhaitez plus d’informations sur le bonus logement flamand ? N’hésitez pas à contacter nos experts.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin