Versement d’un acompte lors de l’achat de votre habitation : 3 conseils

Les personnes sur le point d’acheter une maison ou un appartement sont souvent invitées à verser une caution en même temps que le contrat d’achat. Il s’agit généralement de 10 % du montant total. Mais le vendeur peut-il vous obliger à le faire ? Et que devez-vous prendre en compte ?

Personne ne peut vous obliger à verser un acompte…

Rien dans la loi ne dit que vous êtes tenu de payer un acompte lorsque vous achetez une habitation. Si le vendeur vous demande tout de même un acompte, vous pouvez au moins le négocier

… et certainement pas le montant

Si vous consentez malgré tout à verser un acompte, vous n’êtes pas tenu d’accepter le montant habituel de 10 %. Car la loi ne stipule rien concernant un montant spécifique pour un acompte. Il n’y a que la loi Breyne (une loi sur la construction d’habitations de 1971 ) qui dit qu’un acompte ne peut dépasser 5 % du prix d’achat total.

Passez devant le notaire

Si vous versez un acompte, ne le versez pas directement au vendeur. Si la vente n’a pas lieu et que le vendeur dit avoir « gagné » l’acompte que vous lui avez versé, il se peut que vous ne récupériez pas votre argent.

Kredietunie vous recommande vivement de passer par un notaire ou un courtier pour le versement de cet acompte. Le notaire ou le courtier bloquera le montant jusqu’à la signature de l’acte authentique.

Vous voulez en savoir plus ?

Vous voulez plus de conseils sur l’achat d’une propriété ? N’hésitez pas à contacter nos experts.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin